Quelle est la place de être humain dans la région de Grenoble

Je me questionne souvent sur la place de l’être humain dans ce monde fait de béton et d’acier. Et qu’en est-il de la place de la nature?

L’homme et la nature ont des millions d’années.

A ce jour l’humain essaie de la protéger comme il peut pour, au final revenir à l’essentiel.

Mais n’est-il pas le premier responsable de cette dévastation ?

La nature a des richesses exceptionnelles que l’homme a découvertes. Chaque jour il en

explore les merveilles.

Certes, ces ressources sont très enrichissantes pour la recherche et la science mais nous

les avons dévastées sans le penser. Le manque de faune et de flore lié au réchauffement

climatique nous le font dire. Selon les différents endroits de la planète, certaines espèces sont en

voie d’extinction.

A cause de quoi sont-elles en voie de disparition ?

La créations de villes, d’usines, de machines (l’urbanisation) et tant d’autres choses.

Grâce à tout ça l’homme a pu aller dans les endroits les plus extrêmes pour s’implanter

(les pôles, les montagnes les forêts etc.) en créant des routes pour y accéder ou par

avions et hélicoptères.

L’excès de l’homme a des limites, un moment la nature reprend sa place et lui fait

comprendre qu’elle sera plus forte que lui.

La nature a des ressources plus profondes que l’homme ne pense.

Il est possible que l’homme aille dans son sens, « revenir à l’essentiel » est le premier

terme que l’homme doit comprendre. Il est dans la bonne voie pour un retour aux

sources.

Continuons dans ce sens et l’avenir d’un monde plus sain sera dans nos gènes pour le

futur.

La remise en question est continuelle pour avancer vers l’avenir.

Je vous laisse à votre imagination pour visionner cette série de photographies qui m’a

énormément appris dans sa généralité.

La nature n’a pas besoin de l’homme mais l’homme à besoin de la nature. citation du film

La Nature Parle: Sophie Marceau est Mère Nature (https://www.youtube.com/watch?v=5V1KGGYKD4w)