Parutions et Expositions

Beaux Quartiers été 2018 #35

Art de vivre, Design, Culture

Beaux Quartier Design art de vivre Culture Magazine déluge de Grenoble Baptiste Gamby Photographe Grenoble Spécialité Architecture design Photographe Grenoble. Dixième édition des Photographies de l’année ! Le samedi 10 mars dernier, à Bellême dans le Perche, la 10e édition des Photographies de l’année a consacré les plus belles photographies réalisées par des photographes professionnels. Pour la deuxième année consécutive, la cérémonie a eu lieu dans la salle Philippe de Chennevières, où étaient réunis les finalistes, les partenaires et la presse. Ce concours unique – créé en 2008 par l’APPPF (Agence pour la Promotion de la Photographie Professionnelle en France) – est devenu un rendez-vous important pour tous les photographes professionnels. Quinze photographes ont été récompensés, couvrant tout le spectre de la photographie professionnelle. Le palmarès, témoin d’une photographie vivante, récompense le savoir-faire, la créativité, l’originalité et la sensibilité d’auteurs photographes. Le trophée de la photographie de l’année a été décerné à Jean-François Mutzig pour son reportage sur la tradition de la « Rapa das Bestas », les lutteurs de Sabucedo. Depuis la fin des années 1980, il mène de front une activité de journaliste dans la presse régionale et un travail de reporter indépendant qui l’amène à publier ses images. En tant que reporter, il s’intéresse à l’évolution du monde actuel et ses conséquences culturelles ou environnementales. Il pose un œil bienveillant sur l’humanité sous toutes les latitudes : mineurs vietnamiens dans leur dur labeur, charbonniers malgaches et leur univers, pêcheurs italiens à l’œuvre. Le regard qu’il porte sur ce monde se situe dans la tradition de la photographie humaniste. En 2015, Jean-François Mutzig s’est vu décerné la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres par la ministre Fleur Pellerin. Après une deuxième place dans la catégorie Paysage en 2017, c’est la première fois qu’il remporte une catégorie – et donc le titre de Photographe de l’année – au concours. Il a reçu un boîtier X-T2 + l’objectif XF 18/55 mm offert par Fujifilm et un chèque de 1 000 euros. En plus bien sûr des cadeaux déjà offerts par les partenaires. Parmi eux, la société Kerpix a offert un sac photo d’une valeur de plus de 70 euros à tous les finalistes et Laminamarc les trophées aux lauréats. Tous les finalistes sont abonnés à Chasseur d’Images et à Nat’Images pour un an. Mini 12 et la galerie Photo-Originale soutiennent le concours depuis la première édition et ont offert à tous les lauréats un tirage de leur œuvre réalisé en mini12 avec un cadre magnétique. Tous les finalistes ont reçu un diplôme, tiré par Jingoo, l’un des partenaires historiques avec Escourbiac, qui imprime le magazine Profession Photographe, mais aussi les cartes postales de tous les lauréats. C’est Déclic Éditions, en la personne de Pascal Bourguignon, qui a fait tous les tirages de l’exposition des quinze lauréats 2018 qui était présentée dimanche, lendemain de la remise de prix, à la salle des fêtes de Bellême, avant de partir dans différents festivals et salons, comme Dax, Barro, Cholet et finir au Salon de la Photo à Paris en novembre prochain. Olivier Grunewald, photographe de renom, quatre fois lauréat du World Press Photo et récompensé par le Wildlife Photographer of the Year, a reçu le trophée d’honneur de la SAIF. La projection d’une sélection de son travail photographique a été un moment fort de la soirée. Olivier Grunewald collabore avec de nombreux magazines nationaux et internationaux et il est aussi réalisateur de documentaires, dont le dernier, Dallol, aux frontières de la vie, a été diffusé à l’automne 2016. Pour lui, photographier est autant un but qu’un prétexte pour s’immerger au cœur des forces de la Terre et capter le monde comme aux premiers jours de sa création. Il sera également à l’honneur cet été lors de la deuxième édition du Festival photo de Bellême qui aura lieu du 16 juin au 2 septembre prochain. Le dimanche était quant à lui ouvert au grand public qui a pu découvrir l’exposition des quinze lauréats, ainsi que le travail d’Olivier Grunewald. De plus, une dizaine de photographes ont dédicacé leurs livres, notamment Guy Le Querrec, Charlie Abad, Nicolas Orillard-Demaire, Jean-François Mutzig, Didier Leplat et Olivier Grunewald. Pour plus d’informations : http://www.photographiesdelannee.com GreMag

 


Reflex Image Création

La photo fait son cinéma dans le Voironnais fête sa 30ème édition

Venez découvrir la suite de mes photographies Vide de…, lors de sa tournée de festival et exposition en Rhône-Alpes.
Cette Foix ci une escale à St Etienne de Crossey lors du festival la photo fait sont cinéma de Voiron.
Encore et encore des nouveauté à découvrir en avant première et en édition limité.

https://www.tousvoisins.fr/…/ag…/1243218-expo-photos-vide-de

https://www.laphotofaitsoncinema.com/igamby

Horaire d’ouverture:

​Rencontre avec les artistes 25 juin 18H30
​Mairie St Etienne de Crossey
38500 ST ETIENNE DE CROSSEY
Lundi 13h-18h, jeudi 8h30-12h / 13h30-18h
Vendredi 8h30-12h / 13h30-16h, jeudi 8h30-12h / 13h-18h, samedi 9h-12h

 

Baptiste Gamby Photographe expose à St Etienne de Crossey lors du festival Voiron festival photoReflex Image Création La photo fait son cinéma dans le Voironnais fête sa 30ème édition

 


GreMag Publication du Jour 04 Mai 2018

Dixième édition des Photographies de l’année ! Le samedi 10 mars dernier, à Bellême dans le Perche, la 10e édition des Photographies de l’année a consacré les plus belles photographies réalisées par des photographes professionnels. Pour la deuxième année consécutive, la cérémonie a eu lieu dans la salle Philippe de Chennevières, où étaient réunis les finalistes, les partenaires et la presse. Ce concours unique – créé en 2008 par l’APPPF (Agence pour la Promotion de la Photographie Professionnelle en France) – est devenu un rendez-vous important pour tous les photographes professionnels. Quinze photographes ont été récompensés, couvrant tout le spectre de la photographie professionnelle. Le palmarès, témoin d’une photographie vivante, récompense le savoir-faire, la créativité, l’originalité et la sensibilité d’auteurs photographes. Le trophée de la photographie de l’année a été décerné à Jean-François Mutzig pour son reportage sur la tradition de la « Rapa das Bestas », les lutteurs de Sabucedo. Depuis la fin des années 1980, il mène de front une activité de journaliste dans la presse régionale et un travail de reporter indépendant qui l’amène à publier ses images. En tant que reporter, il s’intéresse à l’évolution du monde actuel et ses conséquences culturelles ou environnementales. Il pose un œil bienveillant sur l’humanité sous toutes les latitudes : mineurs vietnamiens dans leur dur labeur, charbonniers malgaches et leur univers, pêcheurs italiens à l’œuvre. Le regard qu’il porte sur ce monde se situe dans la tradition de la photographie humaniste. En 2015, Jean-François Mutzig s’est vu décerné la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres par la ministre Fleur Pellerin. Après une deuxième place dans la catégorie Paysage en 2017, c’est la première fois qu’il remporte une catégorie – et donc le titre de Photographe de l’année – au concours. Il a reçu un boîtier X-T2 + l’objectif XF 18/55 mm offert par Fujifilm et un chèque de 1 000 euros. En plus bien sûr des cadeaux déjà offerts par les partenaires. Parmi eux, la société Kerpix a offert un sac photo d’une valeur de plus de 70 euros à tous les finalistes et Laminamarc les trophées aux lauréats. Tous les finalistes sont abonnés à Chasseur d’Images et à Nat’Images pour un an. Mini 12 et la galerie Photo-Originale soutiennent le concours depuis la première édition et ont offert à tous les lauréats un tirage de leur œuvre réalisé en mini12 avec un cadre magnétique. Tous les finalistes ont reçu un diplôme, tiré par Jingoo, l’un des partenaires historiques avec Escourbiac, qui imprime le magazine Profession Photographe, mais aussi les cartes postales de tous les lauréats. C’est Déclic Éditions, en la personne de Pascal Bourguignon, qui a fait tous les tirages de l’exposition des quinze lauréats 2018 qui était présentée dimanche, lendemain de la remise de prix, à la salle des fêtes de Bellême, avant de partir dans différents festivals et salons, comme Dax, Barro, Cholet et finir au Salon de la Photo à Paris en novembre prochain. Olivier Grunewald, photographe de renom, quatre fois lauréat du World Press Photo et récompensé par le Wildlife Photographer of the Year, a reçu le trophée d’honneur de la SAIF. La projection d’une sélection de son travail photographique a été un moment fort de la soirée. Olivier Grunewald collabore avec de nombreux magazines nationaux et internationaux et il est aussi réalisateur de documentaires, dont le dernier, Dallol, aux frontières de la vie, a été diffusé à l’automne 2016. Pour lui, photographier est autant un but qu’un prétexte pour s’immerger au cœur des forces de la Terre et capter le monde comme aux premiers jours de sa création. Il sera également à l’honneur cet été lors de la deuxième édition du Festival photo de Bellême qui aura lieu du 16 juin au 2 septembre prochain. Le dimanche était quant à lui ouvert au grand public qui a pu découvrir l’exposition des quinze lauréats, ainsi que le travail d’Olivier Grunewald. De plus, une dizaine de photographes ont dédicacé leurs livres, notamment Guy Le Querrec, Charlie Abad, Nicolas Orillard-Demaire, Jean-François Mutzig, Didier Leplat et Olivier Grunewald. Pour plus d’informations : http://www.photographiesdelannee.com GreMag

 

Dixième édition des Photographies de l’année ! Le samedi 10 mars dernier, à Bellême dans le Perche, la 10e édition des Photographies de l’année a consacré les plus belles photographies réalisées par des photographes professionnels. Pour la deuxième année consécutive, la cérémonie a eu lieu dans la salle Philippe de Chennevières, où étaient réunis les finalistes, les partenaires et la presse. Ce concours unique – créé en 2008 par l’APPPF (Agence pour la Promotion de la Photographie Professionnelle en France) – est devenu un rendez-vous important pour tous les photographes professionnels. Quinze photographes ont été récompensés, couvrant tout le spectre de la photographie professionnelle. Le palmarès, témoin d’une photographie vivante, récompense le savoir-faire, la créativité, l’originalité et la sensibilité d’auteurs photographes. Le trophée de la photographie de l’année a été décerné à Jean-François Mutzig pour son reportage sur la tradition de la « Rapa das Bestas », les lutteurs de Sabucedo. Depuis la fin des années 1980, il mène de front une activité de journaliste dans la presse régionale et un travail de reporter indépendant qui l’amène à publier ses images. En tant que reporter, il s’intéresse à l’évolution du monde actuel et ses conséquences culturelles ou environnementales. Il pose un œil bienveillant sur l’humanité sous toutes les latitudes : mineurs vietnamiens dans leur dur labeur, charbonniers malgaches et leur univers, pêcheurs italiens à l’œuvre. Le regard qu’il porte sur ce monde se situe dans la tradition de la photographie humaniste. En 2015, Jean-François Mutzig s’est vu décerné la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres par la ministre Fleur Pellerin. Après une deuxième place dans la catégorie Paysage en 2017, c’est la première fois qu’il remporte une catégorie – et donc le titre de Photographe de l’année – au concours. Il a reçu un boîtier X-T2 + l’objectif XF 18/55 mm offert par Fujifilm et un chèque de 1 000 euros. En plus bien sûr des cadeaux déjà offerts par les partenaires. Parmi eux, la société Kerpix a offert un sac photo d’une valeur de plus de 70 euros à tous les finalistes et Laminamarc les trophées aux lauréats. Tous les finalistes sont abonnés à Chasseur d’Images et à Nat’Images pour un an. Mini 12 et la galerie Photo-Originale soutiennent le concours depuis la première édition et ont offert à tous les lauréats un tirage de leur œuvre réalisé en mini12 avec un cadre magnétique. Tous les finalistes ont reçu un diplôme, tiré par Jingoo, l’un des partenaires historiques avec Escourbiac, qui imprime le magazine Profession Photographe, mais aussi les cartes postales de tous les lauréats. C’est Déclic Éditions, en la personne de Pascal Bourguignon, qui a fait tous les tirages de l’exposition des quinze lauréats 2018 qui était présentée dimanche, lendemain de la remise de prix, à la salle des fêtes de Bellême, avant de partir dans différents festivals et salons, comme Dax, Barro, Cholet et finir au Salon de la Photo à Paris en novembre prochain. Olivier Grunewald, photographe de renom, quatre fois lauréat du World Press Photo et récompensé par le Wildlife Photographer of the Year, a reçu le trophée d’honneur de la SAIF. La projection d’une sélection de son travail photographique a été un moment fort de la soirée. Olivier Grunewald collabore avec de nombreux magazines nationaux et internationaux et il est aussi réalisateur de documentaires, dont le dernier, Dallol, aux frontières de la vie, a été diffusé à l’automne 2016. Pour lui, photographier est autant un but qu’un prétexte pour s’immerger au cœur des forces de la Terre et capter le monde comme aux premiers jours de sa création. Il sera également à l’honneur cet été lors de la deuxième édition du Festival photo de Bellême qui aura lieu du 16 juin au 2 septembre prochain. Le dimanche était quant à lui ouvert au grand public qui a pu découvrir l’exposition des quinze lauréats, ainsi que le travail d’Olivier Grunewald. De plus, une dizaine de photographes ont dédicacé leurs livres, notamment Guy Le Querrec, Charlie Abad, Nicolas Orillard-Demaire, Jean-François Mutzig, Didier Leplat et Olivier Grunewald. Pour plus d’informations : http://www.photographiesdelannee.com GreMag


Exposition « Au détour » Début Avril 2018

Adresse :

 Bistro Le Détour

7 Place Championnet,

38000 Grenoble

4Mai 2018 Comme quoi quand tu y crois et que tu veux réussir tous s'ouvre à toi. Effet boule de neige...Le Dauphiné Libéré, GreMag, Beaux Quartier le mois prochain... Qui dit mieux Profession photographe... Corridor Elephant... France 3 peut être bien ????? Affaire à suivre en tous ça bouge les amis. Maintenant place à mon interview de cette après-midi... Merci Lau Bel Et mon fils Clovis Gamby Belmain de m'aider de croire en moi de ce sacrifier pour des choses et faire que je peux continuer dedans. Mille merci à vous deux. #BNIportedesalpes#photographie#lovemyjob#beauxquartier#métierpassion#architecture#etc #Dauphinélibéré#professionphotographe#corridorelephant#gremag#Baptistegambyphotographe Au détour place championnat Grenoble

Lien Google Map :

https://www.google.fr/maps/uv?hl=fr&pb=!1s0x478af48fe84768bf%3A0x92de8752c7c1610!2m22!2m2!1i80!2i80!3m1!2i20!16m16!1b1!2m2!1m1!1e1!2m2!1m1!1e3!2m2!1m1!1e5!2m2!1m1!1e4!2m2!1m1!1e6!3m1!7e115!4s%2F%2Fgeo2.ggpht.com%2Fcbk%3Fpanoid%3DBRdeaUh5ZIAyBWd8t4uBIA%26output%3Dthumbnail%26cb_client%3Dsearch.LOCAL_UNIVERSAL.gps%26thumb%3D2%26w%3D520%26h%3D175%26yaw%3D177.96478%26pitch%3D0%26thumbfov%3D100!5sRecherche%20Google&imagekey=!1e2!2st3nu_0_Qt5eu5foDA8ndtg

 

 


Parution dans le magazine Profession Photographe spéciale photographies de l’année 2018  Catégorie Architectures

Mars Avril 2018 en Kiosque et Bureau de tabac

Dixième édition des Photographies de l’année ! Le samedi 10 mars dernier, à Bellême dans le Perche, la 10e édition des Photographies de l’année a consacré les plus belles photographies réalisées par des photographes professionnels. Pour la deuxième année consécutive, la cérémonie a eu lieu dans la salle Philippe de Chennevières, où étaient réunis les finalistes, les partenaires et la presse. Ce concours unique – créé en 2008 par l’APPPF (Agence pour la Promotion de la Photographie Professionnelle en France) – est devenu un rendez-vous important pour tous les photographes professionnels. Quinze photographes ont été récompensés, couvrant tout le spectre de la photographie professionnelle. Le palmarès, témoin d’une photographie vivante, récompense le savoir-faire, la créativité, l’originalité et la sensibilité d’auteurs photographes. Le trophée de la photographie de l’année a été décerné à Jean-François Mutzig pour son reportage sur la tradition de la « Rapa das Bestas », les lutteurs de Sabucedo. Depuis la fin des années 1980, il mène de front une activité de journaliste dans la presse régionale et un travail de reporter indépendant qui l’amène à publier ses images. En tant que reporter, il s’intéresse à l’évolution du monde actuel et ses conséquences culturelles ou environnementales. Il pose un œil bienveillant sur l’humanité sous toutes les latitudes : mineurs vietnamiens dans leur dur labeur, charbonniers malgaches et leur univers, pêcheurs italiens à l’œuvre. Le regard qu’il porte sur ce monde se situe dans la tradition de la photographie humaniste. En 2015, Jean-François Mutzig s’est vu décerné la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres par la ministre Fleur Pellerin. Après une deuxième place dans la catégorie Paysage en 2017, c’est la première fois qu’il remporte une catégorie – et donc le titre de Photographe de l’année – au concours. Il a reçu un boîtier X-T2 + l’objectif XF 18/55 mm offert par Fujifilm et un chèque de 1 000 euros. En plus bien sûr des cadeaux déjà offerts par les partenaires. Parmi eux, la société Kerpix a offert un sac photo d’une valeur de plus de 70 euros à tous les finalistes et Laminamarc les trophées aux lauréats. Tous les finalistes sont abonnés à Chasseur d’Images et à Nat’Images pour un an. Mini 12 et la galerie Photo-Originale soutiennent le concours depuis la première édition et ont offert à tous les lauréats un tirage de leur œuvre réalisé en mini12 avec un cadre magnétique. Tous les finalistes ont reçu un diplôme, tiré par Jingoo, l’un des partenaires historiques avec Escourbiac, qui imprime le magazine Profession Photographe, mais aussi les cartes postales de tous les lauréats. C’est Déclic Éditions, en la personne de Pascal Bourguignon, qui a fait tous les tirages de l’exposition des quinze lauréats 2018 qui était présentée dimanche, lendemain de la remise de prix, à la salle des fêtes de Bellême, avant de partir dans différents festivals et salons, comme Dax, Barro, Cholet et finir au Salon de la Photo à Paris en novembre prochain. Olivier Grunewald, photographe de renom, quatre fois lauréat du World Press Photo et récompensé par le Wildlife Photographer of the Year, a reçu le trophée d’honneur de la SAIF. La projection d’une sélection de son travail photographique a été un moment fort de la soirée. Olivier Grunewald collabore avec de nombreux magazines nationaux et internationaux et il est aussi réalisateur de documentaires, dont le dernier, Dallol, aux frontières de la vie, a été diffusé à l’automne 2016. Pour lui, photographier est autant un but qu’un prétexte pour s’immerger au cœur des forces de la Terre et capter le monde comme aux premiers jours de sa création. Il sera également à l’honneur cet été lors de la deuxième édition du Festival photo de Bellême qui aura lieu du 16 juin au 2 septembre prochain. Le dimanche était quant à lui ouvert au grand public qui a pu découvrir l’exposition des quinze lauréats, ainsi que le travail d’Olivier Grunewald. De plus, une dizaine de photographes ont dédicacé leurs livres, notamment Guy Le Querrec, Charlie Abad, Nicolas Orillard-Demaire, Jean-François Mutzig, Didier Leplat et Olivier Grunewald. Pour plus d’informations : http://www.photographiesdelannee.com

 

/https://www.photographiesdelannee.com/finalistes/

 


NIEPCEBOOK DE CORRIDOR ELEPHANT PARIS imprimeur parisien Baptiste Gamby photographie d'art architectures Nous souhaitons 2018 riche en images, en édition, en jeunes talents. Nous souhaitons une année curieuse et ouverte à l'autre, à l'inconnu, à la différence. Nous la souhaitons colorée et heureuse. Cette année commence pour nous avec le lancement du N°07 de NiepceBook. Égalité(s), Territoire(s) que montre la photographie contemporaine ? 10 photographes publiés, 10 portfolios pleine page et autant d'interviews-portraits, des chroniques qui ne se publient plus... ou pas encore. Une édition limitée et numérotée. Sans publicité, NiepceBook existe à travers ses lecteurs. Développez une autre presse, nous grandirons avec vous. L'équipe éditoriale SOUTENIR / PRÉACHETER LE N°07 de NIEPCEBOOK SOUTENIR / PRÉACHETER LE N°07 DE NIEPCEBOOK NiepceBook N°07 Choisissez la couverture définitive ! Ce sont les lecteurs qui sélectionnent le visuel de couverture de ce numéro. Nous avons réalisé 10 visuels de couverture, un par artiste. Et vous, quelle couverture choisissez-vous ? CHOISIR LA COUVERTURE Vous ne trouverez jamais la revue en kiosque. Niepcebook est en édition limitée et numérotée, vous la recevez emballée dans un papier de soie opaque et coloré. Vous ne la trouverez pas en kiosque, mais vous pouvez en feuilleter un extrait. Belles découvertes FEUILLETER UN EXTRAIT

 

Sortie Mars 2018 en édition limités

NIEPCEBOOK N°07  

Version papier – Édition limitée et numérotée

NIEPCEBOOK n’est ni un livre, ni une revue mais la rencontre des deux.

Territoire(s), Égalité(s) 

Que montre la photographie contemporaine? 

nous sommes heureux d’y publier :

Chrystel Caparros

Alban Lécuyer

Antonio Domingues

Guillaume Lavit d’Hautefort 

Emma Arbogast 

Nicolas Beaumont 

Pauline Sauveur 

Christophe Vandon 

Baptiste Gamby.

YmY Nigris

10 regards, 11 chapitres, 242 pages, la revue offre des photographies pleine page, des interviews, des textes d’auteurs et un contenu sans publicité. Un « portrait » de la photographie actuelle.

NIEPCEBOOK publie des photographes contemporains d’horizons pluriels.

 

 


Le rendez-vous de cette fin d’année à ne pas manquez du 6 au 17 décembre 2017 (Guest: Johann Rivat, Vicent Gontier, Samuel Rouseau, Hamid Débarrah)

Ancien musée de peinture Musée bibliothèque place de Verdun

Une belle consécration après 1ans et demi d’activités de photographe.


Irrévérence Baptiste Gamby Photographe d'architecture et portrait Grenoble Auvergne Rhône-Alpes France Affiche Biennale St laurent du pont 2017 Baptiste Gamby Photographe d'architecture et portrait Grenoble Auvergne Rhône-Alpes France

 


Affiche de l’exposition: Architecture, Portraits, Instantannées

Dates du 10 novembre 2017 au 10 janvier 2017

Ambassade Bonnat & Crozet Le point de vue du Gras Quel est la place de l'être humain dans le monde actuel Baptiste Gamby Photographe Architecture Grenoble Portraits Trombinoscopes entreprises Photographie d'art photographie d'art contemporain Arles Photographie 2017


Affiche Biennale St laurent du pont 2017

Biennale St laurent du pont 2017 Baptiste Gamby Photographe d'architecture et portrait Grenoble Auvergne Rhône-Alpes France

Affiche Biennale St laurent du pont 2017 Baptiste Gamby Photographe d'architecture et portrait Grenoble Auvergne Rhône-Alpes France